Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

Soutien à domicile - CISSS de la Montérégie-Centre

Les soins et services à domicile sont notamment offerts à toute personne :

  • en perte d’autonomie, en fin de vie ou qui vit une incapacité temporaire ou permanente,
  • qui ne peut habituellement pas se déplacer pour recevoir les soins dont elle a besoin,
  • qui requiert une évaluation dans son milieu de vie.

Dans certaines situations, ils peuvent également être offerts aux proches aidants de cette personne.

Les services en déficience intellectuelle, en déficience physique et du trouble du spectre de l’autisme sont offerts à l’usager ou à ses proches aidants afin de supporter leurs besoins en lien avec le handicap.

Les demandes peuvent être faites par l’usager lui-même, une personne significative, un médecin ou un autre professionnel de la santé ou toute personne concernée par la situation de vie de l’usager. Pour certains services, une ordonnance médicale est requise.

  • CLSC Samuel-de-Champlain (Secteur Champlain)
    450 445-4452, poste 2430
  • CLSC de la Vallée-des-Forts (Secteur Haut-Richelieu - Rouville) 
    450 358-2578, poste 4450 pour le volet santé
    450 358-2578, poste 4510 pour le volet social

 

Services d’aide à domicile

  • Aide aux activités de la vie quotidienne : habillage, soins d’hygiène, etc.
  • Aide aux exercices et déplacements selon les recommandations de l’intervenant en physiothérapie.
  • Prêt d’équipement : selon l’évaluation d’un intervenant du SAD, certains équipements peuvent vous être prêtés pour permettre aux auxiliaires d’offrir les services d’aide à l’hygiène en toute sécurité (certains critères peuvent s’appliquer).
  • Évaluation des besoins de gardiennage ou répit pour les proches aidants et soutien à la recherche de services. Plus de détails.

 

Services sociaux

  • Évaluation, réévaluation et suivi psychosocial.
  • Interventions :
    • en situation de crise;
    • en vue d’une relocalisation;
    • en contexte de protection sociale ou de maltraitance;
    • adaptation suite à l’annonce d’un diagnostic;
    • en vue de prévenir un épuisement;
    • liées au deuil de la perte d’autonomie et aux incapacités;
    • liées à l’intégration, la réinsertion sociale et l’adaptation aux changements;
    • lors de problématiques sociales complexes;
    • en contexte de soins palliatifs.

 

Soins infirmiers à domicile

  • Évaluation et suivi de l’état et des besoins de santé.
  • Traitements, par exemple : soins post-opératoires, pansements, prélèvements sanguins, injections, etc.
  • Suivi de maladies chroniques, par exemple : hypertension artérielle, diabète, etc.
  • Soutien et enseignement, par exemple pour un appareil médical.
  • Soins palliatifs et accompagnement de fin de vie.

 

Ergothérapie

  • Évaluation des habiletés fonctionnelles avant tout service en ergothérapie.
  • Maintien ou optimisation des capacités fonctionnelles en lien avec les activités de la vie quotidienne et domestique, les loisirs, et les rôles sociaux ayant un impact sur le maintien à domicile.
  • Sécurité dans les différentes façons de se déplacer (transferts) et prévention des chutes; recommandations et enseignement.
  • Traitements reliés aux plaies, douleurs et inconforts.
  • Alternatives aux mesures de contrôle.
  • Recommandation d’équipements et adaptation de domicile.
  • Enseignement des principes de conservation d’énergie et de gestion de la douleur.

 

Physiothérapie

  • Évaluation de la fonction physique liée aux systèmes neurologique, musculo-squelettique et cardiorespiratoire.
  • Plan de traitement et programme d’exercices, enseignement, compensation des incapacités.
  • Interventions visant un rendement fonctionnel, par exemple capacité aux transferts, déplacements, escaliers, etc.
  • Évaluation/réévaluation de l’évolution de la condition et de l’efficacité des modalités de traitement choisies, avec ajustement du plan au besoin.

 

Nutrition clinique

Détermination du plan de traitement nutritionnel en contexte de :

  • soins de plaies;
  • pathologies gastro-intestinales;
  • maladies chroniques;
  • dénutrition;
  • trouble de déglutition et dysphagie;
  • nutrition entérale;
  • soins palliatifs et de fin de vie.
  • surveillance de l’état nutritionnel.

 

Inhalothérapie et évaluation de la fonction cardio-respiratoire

  • Évaluation des critères d’admissibilité pour l’oxygénothérapie à domicile.
  • Soins de trachéotomie, aspiration, instillation, toilette bronchique.
  • Suivi lié à l’assistance ventilatoire et à l’oxygénothérapie.
  • Enseignement pour la prise de médication : rôle, effets, techniques.
  • Selon une ordonnance : assistance ventilatoire; prélèvements; épreuves de la fonction respiratoire; administration et ajustement de médicaments; changement de paramètres des équipements.
  • Suivi en oncologie et en soins palliatifs.

 

Répit aux aidants

Différents services sont offerts pour soutenir les personnes qui s’occupent d’un proche en perte d’autonomie. Ces services ont pour objectif de leur permettre un temps d’arrêt. Faisant suite à l’évaluation de l’intervenante du SAD, cette dernière pourra proposer différentes modalités de support au proche aidant.

Répit et gardiennage

Pour réduire les risques d’épuisement chez les proches aidants, nous offrons, en collaboration avec des organismes communautaires de la région, des périodes de répit-accompagnement à domicile ou dans les locaux des organismes. Certains partenaires offrent également des groupes de support.

Centres de jour

Les centres de jour offrent aussi un service de répit aux proches aidants en accueillant, le jour, les personnes en perte d’autonomie dont ils prennent soin. Différentes activités de groupe sont organisées pour stimuler la mémoire des personnes en perte d’autonomie et développer leur motricité.  

Aide à domicile

Après une évaluation par l’un de nos professionnels, des services d’aide peuvent également être donnés par un intervenant du soutien à domicile.

Lits de répits

Certains lits de répit sont également disponibles pour favoriser un répit au proche aidant sur une période de 24 heures, pour quelques jours.

Autres ressources

La collaboration avec les partenaires communautaires est importante et le professionnel de l’équipe pourra également diriger le proche aidant vers les ressources de la communauté.

Téléphonez à l'accueil psychosocial de votre CLSC pour obtenir plus d'information.