Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

Infections transmissibles sexuellement et par le sang

monprofilsexe.com

3 417 Montérégiens ont eu un diagnostic de la chlamydiose en 2017, 529 de la gonorrhée, 110 de la syphilis infectieuse, 133 du virus de l’hépatite C et un grand nombre de personnes ont des condylomes, l’herpès ou le VIH. Ces infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) sont revenues en force. Ce nombre de personnes atteintes d’une ITSS continue d’augmenter puisque ces infections se propagent rapidement. Parce qu’un grand nombre de personnes n’ont pas de symptômes, plusieurs les transmettent sans le savoir!

En plus de toucher beaucoup de monde, leurs conséquences sur la santé sont importantes. Infertilité, cancer, douleurs abdominales chroniques, infection du nouveau-né, anxiété; voilà quelques exemples de conséquences avec lesquelles doivent vivre certaines personnes qui ont contracté une ITSS. Il est urgent d’agir, car ces infections toucheront encore plus de Montérégiens dans les prochaines années. C’est la responsabilité de tous d’inverser la tendance. Et vous, comment pouvez-vous contribuer à inverser la tendance?

 

Section vidéos

Jeunes et ITSS

 

Travailleuses du sexe et ITSS

 

Utilisateurs de drogue par injection et ITSS

 

Hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes et ITSS

 

Clinique hépatite C au CSSS Richelieu-Yamaska

 

L'ordonnance collective au CSSS Vaudreuil-Soulanges

 

Clinique de vaccination et de dépistage des travailleuses du sexe à Longueuil

 

Vox populi