Vider les champs de recherche
Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

Qu'est-ce que la COVID longue?

CISSS de la Montérégie-Ouest

Qu’est-ce que la COVID longue?

La plupart des personnes atteintes de la COVID-19 se rétablissent à l’intérieur de 2 à 4 semaines. La COVID-19 peut toutefois causer des symptômes ou des complications qui persistent ou apparaissent au-delà de cette période chez certaines personnes. On parle alors de COVID longue. 

« De 10 à 15 % des personnes auront encore des symptômes 12 semaines après l'infection à la COVID-19. » - selon les données de la recherche

La COVID longue est une maladie nouvelle qui n’est pas encore bien comprise, mais qui peut être invalidante pour certains. Différents symptômes tels que la fatigue, l’essoufflement et les difficultés cognitives sont associés à la COVID longue. Ces symptômes peuvent être différents pour chaque personne. Ils peuvent également changer d’un jour à l’autre et au fil du temps. Les symptômes de la COVID longue peuvent rendre difficile pour certaines personnes la réalisation des activités quotidiennes, la reprise des études et du travail, ainsi que diminuer la qualité de vie.  

Par l'entremise de son projet Co-Vie, le CISSS de la Montérégie-Ouest, en collaboration avec des intervenants en santé et services sociaux et des usagers partenaires souhaitent : 

  • Sensibiliser la population à l’existence de la COVID longue;
  • Outiller les personnes à mieux comprendre et à gérer la COVID longue; 
  • Collaborer à la recherche sur la réadaptation et la COVID longue;
  • Développer l’offre de services pour les usagers ayant la COVID longue. 

 


Mythes et réalités 

La COVID longue est une malade imaginaire, c’est dans la tête des gens.

FAUX. Les affections post-COVID-19 ont été reconnues officiellement par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) en avril 2021 et par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en octobre 2021. 

L’ensemble des personnes qui survivent à la COVID se rétablissent en 2 semaines.

FAUX. De nombreuses personnes verront leurs symptômes se poursuivre au-delà de cette période, de façon variable. Le temps de récupération est différent pour chaque personne et peut s’échelonner sur une période de plusieurs semaines à plusieurs mois.

La COVID longue est présente seulement chez les personnes qui ont été hospitalisées, ont des comorbidités ou ont eu des symptômes sévères de la COVID-19. 

FAUX. Bien que ce soient des facteurs de risques de développer la COVID longue, plusieurs personnes ayant la COVID longue ont seulement eu des symptômes légers au départ et certains étaient même asymptomatiques. Plusieurs personnes jeunes, en santé et en forme, sont atteintes de COVID longue.

La fatigue liée à la COVID longue est la même que celle vécue par le personnel du réseau de la santé en temps de pandémie.

FAUX. La fatigue est le symptôme le plus fréquent ressenti chez les personnes atteintes, mais il ne s’agit pas d’une fatigue usuelle de laquelle on récupère après du repos et une « bonne nuit de sommeil ». Plusieurs personnes atteintes de COVID longue rapportent une fatigue invalidante, démesurée vis-à-vis l’effort et qui persiste dans le temps. Voici des exemples donnés par des personnes atteintes qui illustrent bien le type de fatigue :

« Avant je faisais des marathons. Depuis que j’ai la COVID, j’ai dû placer des chaises à plusieurs endroits stratégiques dans mon appartement pour me reposer et éviter de m’effondrer au sol lorsque je me déplace ».

« J'ai emmené les enfants acheter des chaussures d'école et j'ai dû m'allonger sur le sol dans le magasin parce que je ne pouvais même plus rester debout pendant 5 minutes ».

« Je dors 20 heures sur 24 heures ». 

Avec une pensée positive et en repoussant leurs limites, les personnes atteintes de COVID longue pourraient récupérer plus rapidement.

FAUX. Au contraire, l’effort excessif peut aggraver les symptômes et contribuer à leur persistance. Les personnes atteintes de COVID longue ont besoin de soutien et de compréhension de la part de leur entourage, d’autant plus que ce mythe est parfois ancré chez les personnes ayant elles-mêmes la COVID longue. Une attitude de compassion envers soi-même et les personnes atteintes est à privilégier.

Une personne atteinte de COVID longue est contagieuse et peut transmettre le virus.

FAUX. De façon générale, selon la santé publique, une personne atteinte de COVID-19 peut arrêter l’isolement et n’est donc plus considérée à risque de transmettre la COVID si toutes les conditions suivantes sont réunies : 

  • 10 jours se sont écoulés depuis le début de ses symptômes;
  • elle n’a plus de fièvre depuis au moins 48 heures (sans avoir pris un médicament contre la fièvre);
  • ses symptômes se sont améliorés depuis au moins 24 heures (excluant la toux ou la perte de l’odorat, qui peuvent durer plus longtemps).

Conseils généraux

Croire et ne pas juger

La plupart des symptômes de la COVID longue sont invisibles à l’œil nu. Certaines personnes atteintes de la COVID longue indiquent qu’elles ont de la difficulté à être entendues, reconnues et à obtenir des services. Bien que méconnue, il s’agit d’une maladie bien réelle. L’empathie et le soutien envers les personnes atteintes de COVID longue sont essentiels.

Sensibiliser à l’importance de doser l’effort

Une reprise trop rapide des activités ou la réalisation d’activités trop exigeantes sur le plan physique, cognitif et émotionnel peut aggraver les symptômes de la COVID longue chez certaines personnes. Continuer les activités sans en tenir compte n’est pas la solution. Le repos est important. Il faut respecter ses limites et ajuster les activités en conséquence.

Reconnaître les besoins individuels et variés 

Les personnes ayant la COVID longue présentent un large éventail de symptômes qui peuvent être très différents d’une personne à l’autre. Les besoins peuvent être de nature médicale, de réadaptation ou de soutien psychologique.


Retour vers la page sur la COVID longue

Aller vers la page :  Fiches d'autogestion des symptômes de la COVID longue

Aller vers la page :  Faire une demande de service pour l'équipe de réadaptation - COVID longue

Aller vers la page :  Projet de recherche sur la COVID-19