Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

Taux d’occupation de nos urgences

CISSS de la Montérégie-Ouest

Les urgences de l’Hôpital Anna-Laberge et de l’Hôpital du Suroît sont particulièrement occupées depuis les dernières semaines.

Nous essayons de prévoir le mieux possible les besoins d’effectifs, mais il arrive parfois qu’un achalandage s’avère inhabituel et que les ressources soient limitées.

Nous sommes conscients que l’achalandage dans nos urgences crée une pression au sein de nos équipes en place et chez les patients. Nous tenons à rappeler que la qualité et la sécurité des soins et des services offerts demeurent notre priorité.

Il est important de savoir que toutes les directions du CISSS de la Montérégie-Ouest travaillent ensemble pour mettre en place des mesures pour améliorer la situation notamment en ajoutant des places d’hébergement sur le territoire et en bonifiant les services de soutien à domicile. Aussi, des investissements de plus de 35 M$ ont été faits dans nos deux hôpitaux pour des projets de rénovations. D’autres projets sont aussi en cours de confirmation.

L’objectif est de voir le bon patient, au bon endroit, au bon moment par le bon professionnel et c’est dans cet esprit que plusieurs actions sont réalisées.

Néanmoins, avec la croissance et le vieillissement de la population, la situation devra être suivie de très près par l’ensemble de nos équipes jusqu’à l’ouverture de l’hôpital de Vaudreuil-Soulanges en 2026.

Vous pouvez aussi contribuer au désengorgement des urgences

Si vous souffrez d’une maladie mineure ou chronique tel qu’une grippe, un ongle incarné, une gastro-entérite, l’urgence n’est peut-être pas le meilleur endroit pour vous. Voici d’autres options qui s’offrent à vous!

Alternatives aux urgences

La prévention avant tout!

À l’approche des températures plus froides, voici un rappel des précautions pour éviter la transmission de la grippe, de la gastro-entérite et des autres infections hivernales :

  • se laver soigneusement les mains à l’eau et au savon;
  • nettoyer son environnement immédiat, par exemple la surface des meubles et des comptoirs;
  • tousser ou éternuer dans le pli du coude.