Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

Le CISSS de la Montérégie-Ouest met en place des mesures concrètes afin de faire face aux enjeux de main-d’œuvre

CISSS de la Montérégie-Ouest

Le CISSS de la Montérégie-Ouest a implanté des mesures incitatives afin d’attirer et fidéliser les employés au sein de l’organisation.

En effet, toutes les infirmières à temps partiel se sont fait offrir la possibilité d’avoir un poste à temps complet ou d’augmenter le nombre de jours de leur poste. De plus, toutes les infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes à temps partiel se sont fait offrir un rehaussement de leur poste, si elles le désiraient.

Le processus de rehaussement est entré en vigueur le 2 février 2020. De plus, les employés concernés pourront demander le rehaussement à tout moment au cours des prochaines années. Il s’agit de la deuxième vague de rehaussement de l’organisation au cours des derniers mois visant à contrer les enjeux de main-d’œuvre.

« Nous souhaitons, par ces mesures audacieuses, stabiliser les ressources, augmenter la disponibilité, réduire la pression et la charge de travail sur les équipes actuelles. Nous confirmons notre volonté d’offrir des conditions optimales à nos employés afin d’augmenter la satisfaction au travail, ce qui aura un impact positif sur la qualité des soins et services offerts à notre population, » affirme M. Yves Masse, président-directeur général du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Ces mesures ont d’ailleurs été bien accueillies par la Fédération interprofessionnelle de la santé — Syndicat des professionnelles en soins de la Montérégie-Ouest (FIQ-SPSMO).

En offrant maintenant des postes à temps complet aux infirmières dès l’embauche, le CISSS de la Montérégie-Ouest souhaite ainsi se positionner comme un employeur de choix et être plus attrayant pour la relève. Cette annonce s’inscrit d’ailleurs au sein d’une offensive de recrutement déployée en janvier dernier.

« Avec des besoins de main-d’œuvre en constante croissance, nous devons recruter autrement et surtout nous adapter aux attentes des employés qui ont beaucoup évolué au cours des dernières années, » complète Jean-Philippe Ferland, directeur des ressources humaines, communications et affaires juridique. « En créant des partenariats avec des établissements scolaires sur le territoire pour développer des formations, en augmentant les efforts de recrutement à l’étranger, en offrant des rehaussements de poste et en déployant des initiatives favorisant le bien-être au travail, nous souhaitons démontrer qu’il y a non seulement une opportunité d’emploi pour tous, mais aussi qu’il est possible de s’épanouir pleinement au CISSS de la Montérégie-Ouest. »