Mots-clés
Code postal ou adresse (optionnel)

L’Association des auxiliaires bénévoles de l’Hôpital Charles-Le Moyne fête ses 40 ans

CISSS de la Montérégie-Centre

L’Association des auxiliaires bénévoles de l’Hôpital Charles-Le Moyne célèbre ses 40 ans d’histoire en rendant hommage à ses bénévoles lors d’une activité organisée à Longueuil.

L’Association des auxiliaires bénévoles  de l’Hôpital Charles-Le Moyne

Des bénévoles actuels et anciens ont ainsi reçu les honneurs en présence de la présidente de l’Association, Ginette Lafortune, et du président-directeur général Richard Deschamps, ainsi que de la directrice des services multidisciplinaires, Brigitte Brabant, tous deux du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Centre.

 

40 ans d’histoire

Cette association de bénévoles a été fondée en 1979, soit treize ans après l’ouverture de l’Hôpital Charles-Le Moyne, en 1966. Parmi les fondatrices, on retrouve Suzanne Cormier, qui deviendra plus tard présidente de l’association et même présidente provinciale de l’Association des bénévoles des établissements de santé du Québec, une fonction qui l’amènera à entreprendre une tournée à travers le pays, allant à la rencontre d’autres associations de bénévoles. « L’Association a évolué au fil des ans, le nombre de bénévoles s’accroissant au même rythme que le nombre de patients hospitalisés. Sauf que maintenant, on ne peut plus remettre un bouquet de poinsettias à tous les patients comme à nos débuts. On redonne au patient, mais autrement », se rappelle Mme Cormier.

 

Un apport au quotidien

Les auxiliaires bénévoles sont présents à l’Hôpital dans plusieurs secteurs. On les retrouve à la boutique-cadeau, à la distribution du café sur les étages et en cancérologie par exemple, où ils offrent leur soutien à la clientèle. « Dans les dix dernières années, on a offert plus de 200 000 heures de bénévolat et remis un million de dollars en profits et dons récoltés grâce à la boutique et au service de café », précise Ginette Lafortune.

Les services offerts par les auxiliaires bénévoles sont très appréciés de la clientèle et des employés qui peuvent ainsi se concentrer sur les soins. Richard Deschamps, confirme ce constat : « On n’a qu’à penser aux personnes qui fréquentent l’hôpital chaque semaine pour recevoir des soins en cancérologie et en dialyse, ces personnes ne sont pas toujours accompagnées. La présence d’auxiliaires bénévoles offre un réconfort à un moment de leur vie qui est plus difficile ».

L’Association des auxiliaires bénévoles  de l’Hôpital Charles-Le Moyne

 

À propos du CISSS de la Montérégie-Centre

Le CISSS de la Montérégie-Centre compte plus d’une quarantaine d’installations dont l’Hôpital Charles-Le Moyne à Greenfield Park et l’Hôpital du Haut-Richelieu à Saint-Jean-sur-Richelieu. Il dessert une population de plus de 400 000 personnes, dont la moitié réside sur le territoire du Réseau local de services de Champlain, soit à Brossard, Saint-Lambert et Longueuil.